digital addict : il est temps de se déconnecter
Catégorie(s) :

Se déconnecter au quotidien devient un vrai défi à l’heure de l’hyper-connectivité et de l’infobésité. Je vous propose dans cet article quelques conseils pratiques pour réussir à vous accorder des moments de déconnexion.

On évoque depuis quelques années les termes un peu barbares de FOMO et de Nomophobie. De quoi s’agit-il donc ?

FOMO est l’acronyme de « Fear Of Missing Out ». Il désigne ce mal moderne qu’est la peur de laisser passer une information importante/intéressante. C’est cette peur qui nous incite à vérifier compulsivement messages et notifications sur notre portable.

Quant à la Nomophobie, c’est l’angoisse intense qui saisit un certain nombre d’entre nous dès qu’ils sont séparés un moment de leur portable. Ce malaise  atteint son apogée lors de la perte ou pire le vol de cet objet d’idolâtrie. On voit bien ainsi à quel point smartphones et tablettes sont devenus des « doudous » ou pour le dire moins familièrement des objets transactionnels d’adultes ou d’ados, transformant leurs utilisateurs en addicts.

[/vc_column_text]

On parle de plus en plus dans les entreprises de droit à la déconnexion mais sommes-nous bien certains que la démarche de se connecter à sa messagerie pro durant les heures de loisir est à la base une requête des employeurs ? N’aurions-nous pas créé nous-mêmes notre propre asservissement ?

Commençons tout de suite la déconnexion…

Conseil n°1 : Faire le bilan de votre temps de connexion réel dans une journée

Si l’on vous demande votre estimation personnelle de votre usage quotidien du portable, il est à parier que vous allez minimiser. Vous le ferez soit par méconnaissance soit par crainte du jugement. Vous pouvez réguler votre consommation des écrans en consultant la fonction Temps d’écran sur les iPhones ou encore l’application ActionDash sur Android. Ces applications vous donnent des informations sur le nombre de consultations du portable, le temps passé sur chaque application, le nombre de notifications. Vous serez surpris du résultat.

Cette prise de conscience peut vous inciter à adopter une restriction de votre temps d’utilisation.

Participez au sondage du mois

Sondage

Combien d'heures par jour passez-vous devant un écran (téléphone, ordinateur, tablette, tv) ?

Afficher les résultats

Chargement... ... Chargement... ...

Conseil n°2 : Faire l’acquisition d’un réveil

Sans le prétexte de la fonction de réveil, on pourra plus facilement chasser le smartphone de la chambre à coucher et éviter ainsi la tentation des réveils intempestifs pour consulter le portable.

Et pour ceux qui ne sont pas encore suffisamment motivés pour investir dans un réveil, sachez que les radiations émises par le smartphone sont particulièrement nocives. Je m’adresse ici à la majorité d’entre vous qui s’endorment à moins d’1 mètre de leur portable allumé !

portable sommeil1100x715

Conseil n°3 : Acheter un appareil photo

La fonction appareil photo de nos portables est devenue essentielle. De temps en temps, prévoyez-vous une petite balade en troquant votre smartphone contre un appareil photo. En vous concentrant sur votre environnement pour prendre des photos, vous aurez totalement oublié votre smartphone.

Conseil n°4 : Désactiver les notifications

Parmi les facteurs de stress et de déconcentration, les notifications figurent en très bonne place.
Bien évidemment, cela est également valable  pour les ordinateurs. Il est recommandé de consulter portables et messageries d’ordinateurs à des moments fixes.

Selon une étude menée à l’Université de Floride en 2014, le risque de commettre des erreurs serait trois fois plus important lorsque l’on reçoit des notifications (vibration, sonnerie, allumage de l’écran).

« Nous multiplions par 3 le risque de commettre des erreurs au travail à cause des notifications. »

Conseil n°5 : Supprimer du portable les applis des réseaux sociaux

Ne gardez que les applis vraiment utiles : transports, plans, comptes bancaires etc. Il est toujours possible d’accéder aux réseaux via les moteurs de recherche mais en les rendant moins facilement accessibles cela induit une consultation moins « mécanique » et plus consciente. Oui, c’est cruel 😁.

Si vraiment vous n’y parvenez pas, une astuce simple à mettre en œuvre est de passer en gris l’affichage de votre écran et de vos applications. Vous serez certainement moins attiré(e) par tous ces logos multicolores.

attirance-couleurs-applis

Conseil n°6 : Instaurer des rituels de déconnexion

Quand je parle de rituels de déconnexion, je pense notamment à décider par exemple qu’un jour de la semaine, le week-end à l’évidence, j’éteins mon portable pour une demi-journée voire la journée entière. Pensez éventuellement à prévenir votre entourage du jour « sans ».

Qu’ils soient journaliers ou hebdomadaires, ces rituels de déconnexion vous feront beaucoup de bien.  Ils vous donneront peut-être l’envie d’allonger la durée de ces moments de déconnexion, voire de les partager avec vos proches et pourquoi pas même avec vos collègues de bureau, sur le temps de la pause déjeuner par exemple.

Conseil n°7 : Interdire l’usage du téléphone pendant les repas

Le moment du repas, c’est sacré ! Privilégiez l’échange et la parole, faites des repas un moment convivial. Pas de téléphone sur la table, mode silencieux, pas de consultation des messages.

Les téléphones pendant les repas

Conseil n°8 : Pratiquer la méditation de pleine conscience

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, vous pouvez vous initier à la méditation de pleine conscience en 3 minutes. Faites des exercices de respiration profonde qui vont vous permettre de vous concentrer sur l’instant présent, l’ici et maintenant, pour pouvoir vous recentrer.
Tout le contraire des écrans qui éparpillent la pensée.

Conseil n°9 : Faire du sport

Rien de mieux que le sport pour retrouver les sensations physiques et rééquilibrer le psychisme. Et chacun va à son rythme si vous n’êtes vraiment pas adepte du sport. Dans ce cas, vous pouvez marcher à une vitesse plus soutenue ou sur une distance plus longue dès que vous en avez l’occasion… et surtout sans portable !

Conseil n°10 : Favoriser les activités manuelles (cuisine, bricolage, dessin etc)

Ces activités nécessitent de l’attention et ont du sens, elles vont permettre de vous ressourcer de façon durable, contrairement à la satisfaction immédiate mais éphémère de l’usage des écrans.

Et un petit bonus : si vous avez un ancien portable qui marche et ne sert qu’aux appels, laissez de temps à autre le smartphone et utilisez celui-là !

zen

En conclusion

La déconnexion digitale à des moments choisis, c’est le moyen de reprendre le contrôle de sa vie. Vous retrouvez de la disponibilité pour vous et pour les autres. Vous vous recentrez sur l’essentiel et vous éprouvez un sentiment de liberté.
Je vous parlerai dans un prochain article des méthodes originales de déconnexion que j’ai pu expérimenter.

Pas facile d’appliquer tous ces conseils mais notre bien-être se construit par petits pas. Alors, faisons le premier pas ensemble !

christinePT_profile_133
Bouton Linkedin
Christine PINEAU-TERRACOL

Chief Happiness Officer / Community Manager / Rédactrice de contenus. Mes qualités humaines reconnues me rendent sensible aux postes favorisant le bien-être des employés dans l’entreprise via des initiatives qui leur permettent d’assurer leurs fonctions dans des conditions propices à leur épanouissement et à leur qualité de vie au travail.

[/vc_column][/vc_row]
Tags :

Commentaires

1 commentaire

Laisser un commentaire