Catégorie(s) :

Avec l’envie de changer le monde et d’être acteur du futur, Adil a créé la capsule de sieste multi-sensorielle Adilson. Il partage avec nous son parcours, son passage remarqué au CES de Las Vegas et sa vision du bien-être au travail.

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Qui es-tu et que fais-tu ?

Je m’appelle Adil Achibane. Je suis Ingénieur en Mathématiques Appliqués avec une dizaine d’années d’expérience dans l’ingénierie automobile et le design ferroviaire.  Ça m’a donné un bon background technique dans le domaine de l’industrie.
Actuellement, je suis le fondateur de la startup Adilson qui a développé une capsule multi-sensorielle et connectée qui permettra aux salariés de pouvoir se reposer à tout moment et partout.

Qu’est-ce qui t’a donné l’envie d’entreprendre et comment t’es venu l’idée de créer Adilson ?

Avoir toutes les cartes en main pour me lancer : Je tenais à voir l’ensemble des postes pour pouvoir tous les assumer et les comprendre. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi des études et des emplois qui me permettraient de devenir un entrepreneur « touche-à-tout ».
J’ai commencé en tant qu’ingénieur calcul chez PSA, après j’ai choisi l’axe du management en devenant manager dans le même domaine chez Renault, puis chef de projets en design ferroviaire chez Alstom Transport et enfin Directeur de projets à la SNCF.

« Être entrepreneur, c’est comme si tu étais face à un taureau dans une arène. Il y a un énorme risque mais c’est très stimulant ! »

Prendre des risques, sortir de ma zone de confort : J’ai toujours eu la chance de faire ce que j’aimais en tant que salarié mais j’avais besoin de prendre de vrais risques. J’adore ça ! Être entrepreneur, c’est comme si tu étais face à un taureau dans une arène, il y a un énorme risque mais c’est très stimulant / excitant !
Avec ADILSON, je relève plusieurs challenges en même temps : être dans l’innovation, créer un nouveau marché et payer tout de sa poche !

Trouver une solution à l’épuisement professionnel : Le digital nous a facilité le travail mais nous a rendu beaucoup plus engagé. En tant que Cadre dans des Grands Groupes, j’ai été confronté à la surcharge de travail, à l’épuisement professionnel, à des cas de burn out ou de très grand stress. Selon Michel Tiberge, neurologue toulousain spécialiste du sommeil, nous sommes déjà programmés en tant qu’êtres humains pour avoir un temps de somnolence entre midi et 15h. Six heures après notre réveil, on va se sentir fatigué. Or, jusqu’à aujourd’hui, on ne fait que résister et décaler le problème en prenant un café après l’autre. Le soir, la fatigue cumulée nous empêche de profiter pleinement de sa vie personnelle.

Nous devons écouter notre corps. En prenant 5 à 10 min de repos, ça suffit pour récupérer et recharger ses batteries.

Quelle est ta vision du bien-être au travail ?

Je me rappelle une citation que j’avais lu dans un restaurant. Elle m’avait beaucoup plu et résume très bien ma vision du bien-être au travail : « Si tu fais ce que tu aimes, tu n’auras pas l’impression de travailler ».

Ce sont toutes les solutions qui permettent de rendre les salariés plus épanouis à leur travail en agissant :

  • Soit sur le salarié lui-même : reconnaissance de son travail, lui confier des tâches intéressantes ou permettre la mobilité interne pour découvrir d’autres métiers dans l’entreprise, …
  • Soit sur son environnement de travail : les bureaux, le confort, les espaces de convivialité, espace zen, salles de sport, restauration, … Un salarié qui va se sentir comme chez lui au travail, c’est un salarié épanoui.

Pour moi, un salarié épanoui est forcément productif, alors qu’un salarié productif n’est pas forcément épanoui.

Capsule multi-sensorielle Adilson, en situation dans un aéroport

Quels sont les usages concrets de ta capsule Adilson ?

Pour les Entreprises, je citerai volontiers les deux premiers clients qui nous ont fait confiance :

Le Siège Social de la SNCF à Saint Denis teste l’ancienne capsule depuis 1 an et demi. Ils ont hâte de découvrir le nouveau modèle.

STARTWAY a équipé certains espaces de coworking de la capsule Adilson pour en faire un Bar à déconnexion. Vous pouvez vous offrir une micro-sieste ou une séance de relaxation pour 4 à 5 euros les 20 min. L’espace est ouvert aux adhérents mais aussi pour les personnes de l’extérieur.

Pour les Particuliers, nous avons imaginé de nombreux cas d’usage qui s’adaptent bien aux espaces très fréquentés :

Aéroports

 

Dans les zones d’embarquement pendant l’attente ou encore pour récupérer d’un Jet lag. Nous avons créé plusieurs programmes dédiés aux aéroports.

Autoroutes

 

Sur les aires de repos pour lutter contre la somnolence au volant. Adilson est une capsule autonome qui permet de réserver à distance sa session de repos. Grâce à un QR Code reçu au moment de la réservation, la capsule se débloque et l’utilisateur peut tout contrôler selon ses envies.

Centres Commerciaux

Près des escalators, dans les espaces partagés pour se reposer. Les gens restent souvent pendant plusieurs heures. Imaginez un samedi après-midi de soldes dans les Grands Magasins par exemple !

Hôpitaux

Dans les urgences pour soulager le personnel pendant les nombreuses heures de travail. Les hôpitaux ont l’un des plus forts taux de burn out et de stress ; et très peu de lieux pour s’isoler et se reposer.

« Adilson permet au salarié de se déconnecter quelques minutes de son lieu de travail pour se reconnecter à lui-même. »

Tous les programmes ont été construits par des Sophrologues, des neuro-scientifiques et des neuro-physiologues. Pour chaque programme, vous avez une lumière spécifique, un texte bien défini avec une voix particulière. Nous avons également mis en place la modulation de la musique fréquentielle qui est destinée à vous détendre ou à vous stimuler selon vos attentes.

Culturellement en France, s’accorder un petit repos au travail n’est pas toujours bien vu. Comment parviens-tu à convaincre et quels sont les arguments qui touchent ?

C’est le cœur de notre projet. En France, la sieste est souvent associée à l’idée de paresse ou de fainéantise.

Ça n’a pas été facile de convaincre… pas forcément les DRH ou les managers qui sont souvent ouverts à des solutions nouvelles. Les plus difficiles à convaincre, c’était surtout les salariés !

La Direction de nos clients a déjà accepté l’idée et mis en place la capsule ou souhaite la mettre en place mais les salariés se culpabilisent de prendre une pause : « ils ressentent le besoin de faire une sieste mais ils ont peur de le faire au travail ! »

Or, les plus grands scientifiques étaient de grands « siesteurs ».
Par exemple, Albert Einstein faisait très souvent des power-naps (sieste énergisante en français). Il avait mis au point une technique pour se réveiller juste avant de rentrer dans le sommeil profond. Il s’endormait un stylo dans la main. En entrant dans ce qu’on appelle le summum de l’endormissement léger, il savait que le stylo allait lui échapper et le réveiller en tombant. Il maximisait ainsi sa récupération sur un temps très court. Faites le test !

Sur un cycle de sommeil d’1h30, les 20 premières minutes sont les plus récupératrices. La NASA a fait des études poussées qui ont permis de démontrer que 20 minutes de sieste permettent d’augmenter la productivité de 34% et la concentration de 54%.

Pour convaincre les salariés, nous organisations des ateliers de sensibilisation et des conférences scientifiques autour des bienfaits de la sieste, des ateliers pratiques de sophrologie. Nous mettons à disposition la capsule pendant une semaine pour que tout le monde puisse tester.

Tu viens de vivre une grosse actualité ces derniers mois entre le Happytech Summit et le CES de Las Vegas. Tu peux nous en parler un peu ?

Le Happytech Summit est l’événement organisé dans l’espace de coworking Startway par la Happytech qui réunit tous les acteurs autour du bien-être. J’ai pu faire tester la capsule à des responsables Qualité de Vie au Travail à la recherche de solutions innovantes.

Quant au CES de Las Vegas, c’était à la fois une opportunité et un défi pour Adilson. Opportunité d’être invité par Paris Région et la French Tech pour présenter la toute nouvelle capsule très orientée BtoC, tout comme le CES. Défi pour sortir en 2 mois et demi la nouvelle capsule en partant seulement de quelques croquis design.

ces2019

Le CES, c’était vraiment The Place To Be pour nous. Nous avons pu consolider notre concept, gagner de la visibilité médiatique et faire de la veille technologique sur tout ce qui pourrait révolutionner le monde de demain. Nous avons identifié des marchés que nous n’avions pas priorisé tels que la Chine et le Japon. Ce qui est le plus surprenant, c’est la notoriété que nous avons gagné vis-à-vis des entreprises françaises. Il faut parfois rayonner à l’étranger pour se faire connaître en France. Nous avons eu beaucoup de contacts intéressants à poursuivre dans les prochains mois.

Quels seraient selon toi les enjeux de demain pour installer durablement le bien-être au travail dans les entreprises ?

Les entreprises doivent profiter de tous les progrès technologiques pour aider les salariés à être performants et épanouis en facilitant leur travail.  « Il ne faut pas robotiser l’humain mais il faut humaniser le robot ». L’entreprise qui réussit à trouver l’équilibre entre technologie et humain réussira à instaurer durablement le bien-être au travail.

quokkapi article

La question du quokka : En professionnel du repos, combien t’accordes-tu de siestes par jour et combien de temps à chaque fois ?

Une sieste par jour de 20 min entre midi et 14h, c’est indispensable !

Depuis que je suis sur le projet, je vais encore plus loin. C’est-à-dire qu’avec mon appli mobile Adilson, j’optimise tous mes temps d’attente. Dans le taxi, avant une réunion pour me déstresser, quand je suis dans le train en rentrant chez moi, je fais un programme récupération. En fait, j’utilise mon appli tout le temps.  A long terme, notre application accompagnera le salarié au travail mais aussi chez lui. Favoriser un équilibre vie privé vie professionnelle, tel est notre objectif.

Le mot de la fin est pour toi. Quel message veux-tu transmettre à nos lecteurs ?

« Si vous prenez soin de vos employés, ils prendront soin de votre entreprise » selon Richard Branson, créateur de Virgin Group.

Si vous voulez en savoir plus sur Adil :

A propos de l'auteur(e)

photo de l'auteur
Bouton Linkedin
Laurent CHASTAGNER

Je suis un entrepreneur passionné par les richesses humaines et déterminé à lutter contre le mal-être en entreprise. Co-fondateur de Quokkapi, j’ai donc décidé de m’investir à 200% pour démocratiser le bien-être au travail. Ainsi, je vous aide à mieux comprendre ce changement déterminant et vous incite à faire les premiers pas vers une entreprise bienveillante et plus performante… oui, c’est possible ! 

Tags :

Laisser un commentaire